Qu’est ce que la Force Vitale ou le PVH ?

Si vous ne l’avez pas lu, je vous invite à retrouver mon précédent article “qu’est ce que le jeûne?” ici.
Pour pouvoir comprendre pourquoi le jeûne améliore la santé, il faut tout d’abord savoir comment le corps perd sa santé et connaître le mécanisme du système immunitaire.
En naturopathie, on appelle la force vitale ou le Potentiel Vital Homéostasique (PVH) selon Robert Masson, la vitalité disponible dans l’organisme. Cette vitalité joue sur l’homéosthasie.

L’homéostasie est la régulation naturelle de l’organisme pour maintenir constants les paramètres biologiques du corps humain face aux modifications du milieu extérieur.
Par exemple : La température du corps humain, La glycémie, La composition du sang…
L’homéostasie est réglée par le système nerveux végétatif et les glandes endocrines.

Il faut savoir que notre PVH régule, coordonne, assure et contrôle toutes les fonctions de la vie.

Quelles sont les principales fonctions de la vie ?

La défense de notre organisme :

Grâce à notre système immunitaire, l’organisme a la capacité de détruire les bactéries, les virus, les champignons microscopiques…
Les différents participants à un bon fonctionnement du système immunitaire sont :

  • La rate
  • Le thymus
  • La lymphe
  • Les ganglions lymphatiques et la moelle osseuse
  • Les cellules de Kuppfer dans le foie
  • Le lit vasculaire
  • Certaines alvéoles pulmonaires

L’élimination des toxiques et toxines (déchets) :

Les organes responsables de la gestion de nos déchets sont appelés également émonctoires, ce sont :

♻️ Le foie
♻️ Les reins
♻️ Les poumons
♻️ Le colon
♻️ La peau

Les besoins énergétiques :

Notre métabolisme représente l’ensemble des modifications chimique dans l’organisme qui permettent de nourrir les cellules et subvenir à nos besoins en énergie.

Pour être en bonne santé, il faut donc veiller à équilibrer son PVH pour apporter une bonne vitalité à notre organisme et entraîner la guérison.
Pour lui apporter un équilibre il faut que les charges soient au minimum égales aux décharges.

Comment peut-on charger et décharger notre PVH ?

Nous chargeons notre vitalité grâce :

Au sommeil : en qualité et en quantité suffisante, il assure l’innervation parfaite de nos cellules.
✅ À l’alimentation : elle doit être équilibrée, naturelle, digeste, mesurée, individualisée pour assurer une parfaite nutrition.
Au contact de la nature : respirer un air sain assure l’irrigation et l’oxygénation correctes de nos cellules
à la sérénité de l’esprit : un mental apaisé ne perturbe pas les informations de nos cellules.

Il est physiologiquement normal de décharger notre force vitale.
Nous la déchargeons :

🧠 Sur le plan psychique, par la pensée, la créativité…
🏃🏻‍♂️ Sur le plan physique, par le sport, la sexualité, la lutte contre le froid…
🥗 Sur le plan physiologique, en mastiquant, absorbant, assimilant et en éliminant sur le plan métabolique.

Comment l’équilibre de notre PVH peut être déstabilisé ?

Notre force vitale peut-être déstabilisée soit par une insuffisance de charge soit par un excès de décharges.

L’insuffisance de charge

Nous pouvons citer quelques raisons qui vont occasionner une insuffisance de charge :
🔌 La sédentarité
🔌 Le manque de sommeil
🔌 Les carences nutritionnelles
🔌 Le manque de contact avec la nature

L’excès de décharges

Je vous cite également les cas où nous sommes en excès de décharges :
❌ Les agressions d’origines infectieuses (virus, bactéries)
❌ Les agressions d’origines thermique (expositions permanente au froid)
❌ Le surmenage et le stress
❌ Une alimentation inadaptée : Excès, grignotage, mélange indigeste, carences, pesticides
❌ La consommation de médicaments ou de drogues : alcool, tabac…
❌ L’excès de bruits
❌ Le travail prolongé devant les écrans
❌ Les champs électromagnétiques

Ces agressions multiples ne portent pas atteinte à la santé tant que l’homéostasie reste normale. Mais, comme nous l’avons dit précédemment, cette homéostasie dépend de la vitalité disponible dans l’organisme vivant.

Pour mieux comprendre le rôle de cette force vitale, je vais vous donner un exemple :
En temps normal, lors d’une infection sévère comme par exemple une grippe, notre force vitale pour lutter contre le virus va :
😴 Retirer de la vitalité de l’appareil neuro musculaire cela va occasionner de la fatigue et donc nécessiter de prendre du repos.
🥶 Retirer de la vitalité de l’appareil thermique, nous allons avoir des frissons et ressentir le besoin de rester au chaud.
🤢 Retirer de la vitalité de l’appareil digestif, nous aurons une perte d’appétit et nous allègerons nos repas de manière naturelle.

Le dispatching vital

Toute cette vitalité qui a été retirée, va aller se concentrer sur le système immunitaire, pour mieux vaincre l’infection, c’est ce que l’on appelle en naturopathie, le dispatching vital.
C’est ce qui se passe en temps normal.
Mais si nous avons un manque de charge ou un excès de décharges, un déséquilibre va se créer. Le dispatching ne se fera pas correctement, entraînant une perte du contrôle du système immunitaire, émonctoriel, métabolique. C’est ainsi que la pathologie va s’installer ou que nous continuerons à l’entretenir.

Maintenant que vous avez compris le fonctionnement de votre métabolisme, je vous propose de nous retrouver dans un prochain article pour mieux comprendre les effets et bénéfices du jeûne sur votre corps.

📌 Pour information, de nouvelles dates de séjours avec différentes thématiques sont programmées pour le premier semestre 2021, cliquez ici pour retrouver tous les renseignements.

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :